Régler des conflits en dehors du tribunal, utopique?

Médiation citoyenne

Les projets collectifs m’intéressent beaucoup. Je trouve ça inspirant de voir qu’il y a encore des gens sur terre qui ont envie d’en aider d’autres. Tant qu’il y aura de l’entraide, je crois que tout est possible. C’est pour ça que j’aime autant les projets d’innovation sociale. Voir des gens se réunir et créer quelque chose pour améliorer une situation problématique, ça m’inspire!

Je remarque que les initiatives citoyennes ont souvent peu de visibilité. On ne les connaît pas et c’est bien dommage.
Dans le cadre d’un stage que j’ai réalisé en travail social, j’ai eu la chance de travailler dans un organisme de justice alternative. Pour plusieurs, ça ne doit pas vous dire grand chose. Même si ça existe depuis plus de trente ans, les gens connaissent peu. En gros, la justice alternative c’est une façon différente de voir la justice.
L’idée est de reprendre notre place dans nos conflits, nos délits, etc. La justice alternative, c’est de participer le plus activement possible dans le processus de résolution de nos différends et dans la réparation des torts causés dans le cas d’un délit.

Bref, arrêtons le plus possible de tout judiciariser et impliquons-nous dans ce qui nous concerne. Parlons-nous. Une mise en demeure au voisin pour sa haie trop haute? Va lui parler à la place. C’est très réducteur de ce qu’est la justice alternative, mais c’est un peu ça l’essence.

Femme qui marche

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de la médiation citoyenne. C’est un service qu’on retrouve dans plusieurs organismes de justice alternative du Québec. En gros, une unité de médiation citoyenne, c’est des gens comme toi et moi qui ont envie bénévolement d’accompagner d’autres personnes pour qu’elles puissent se parler et régler leurs différends.
Les médiateurs bénévoles sont formés par l’organisme de justice alternative qui les accompagne là-dedans. Quand on vit un conflit avec quelqu’un, on oublie souvent que l’autre aussi vit quelque chose de son côté et qu’on est en contact avec un humain…

Les médiateurs nous aident à réfléchir à ça et nous amènent à développer une façon de discuter positivement avec l’autre personne qui vit elle aussi la situation. Une chicane avec un voisin qui dure depuis trop longtemps? Un conflit avec une collègue de travail? Un différend entre deux personnes d’une même équipe de sport, d’école ou d’un conseil d’administration? La médiation citoyenne touche à tout à part ce qui concerne la médiation familiale (divorce et garde d’enfant).

Ce service gratuit amène les gens à se parler et à analyser la situation différemment. Je trouve ça beau de voir que des gens donnent de leur temps pour accompagner d’autres personnes dans une situation conflictuelle de leur vie. Ça peut sembler banal vivre un conflit, mais celui-ci occupe souvent une grosse part de notre quotidien et de notre esprit quand on le vit.
Dans une société où on emploie sans cesse des spécialistes pour s’occuper de tout à notre place, je trouve ça encourageant qu’il y ait encore des mouvements citoyens et des gens intéressés à faire autrement. Réapprenons à nous parler. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est gagnant!
Imagine, il y  a des gens qui déménagent, car ils ne peuvent plus endurer leur voisin! Ce n’est pas une petite affaire!

Régler des conflits en dehors du tribunal, utopique? 2

La médiation citoyenne, maintenant ça te dit quelque chose? Tu trouves ça intéressant et tu voudrais en savoir plus? Va voir le site du Regroupement des organismes de justice alternative du Québec (ROJAQ) pour en savoir plus sur ce qui se fait dans ta région.
Pour avoir été témoin de certaines choses en médiation citoyenne, je peux vous dire que c’est un beau projet stimulant qui en aide plus d’un!

Des belles expériences pour les médiateurs comme pour les gens qui font une demande! À découvrir!

À propos de Annick Beauchemin

Nouvellement entrepreneure, j'aime toucher à tout. Blogueuse, coach et planificatrice de vacances au Québec, j'aime accompagner les gens dans l'atteinte de leur vie idéale au niveau personnel, professionnel et du plaisir. J'ai à coeur d'être présente pour les aider à avoir une vie plus simple et les aider à développer leur plein potentiel. Formée dans le social, j'ai un fort intérêt pour la psychologie, l'actualité, les mouvements sociaux et l'humain dans son ensemble. La culture m'allume beaucoup, surtout celle du Québec : attraits culturels, musique, film, festivals, etc. Pour moi, on a une seule vie à vivre, donc vaut mieux en profiter! Site web

2 commentaires

Laisser un commentaire