Écrire une offre d’emploi, même pour un stagiaire, c’est séduire et rendre ainsi votre poste plus intéressant qu’un autre. À quoi cela sert-il ? À attirer les meilleurs étudiants et donc les talents de demain que vous pouvez former et modeler selon vos besoins. De plus, si vous l’engagez, il est déjà « pré-formé », rentable et prêt à en découdre car il vous sera reconnaissant de lui avoir laissé sa chance.

Ceci est toute une affaire mais part de questions de base que l’on se pose même tout au long de notre vie :
Qu’est-ce qu’on veut, qu’est-ce que l’autre voudrait et comment y parvenir.

Recruter et intégrer un stagiaire

Qui va t’on choisir dans toute cette masse de personne?

Ce que je veux :

Un stagiaire. Bien mais après ? Réfléchissez. Que voulez-vous qu’il fasse comme tâches exactement ? Qu’est-ce que vous avez à lui offrir ? Qui voulez-vous ?
Car c’est à une jeune personne que vous allez avoir affaire.

Ce que l’autre veut :

Relisez ce que vous avez écrit juste avant : est-ce que vous postuleriez pour votre annonce ? Prenez vraiment le temps nécessaire pour cette étape…
Je suis toujours étonnée de voir le nombre d’annonces d’entreprises qui n’ont pas l’air de penser « candidat ».
Mettez-vous à sa place et réfléchissez aux éléments que vous aimeriez voir si vous cherchiez un stage que vous voulez intéressant et formateur.

Comment y parvenir :

Les deux aspects ci-dessus sont remplis ? Vous êtes sûr ? Vraiment sûr ? Rien ne peut bonifier votre offre ? Vous avez parlé de votre entreprise, des tâches précises à accomplir, des traits de personnalité essentiels au poste : je vous annonce que vous avez probablement écrit une annonce de base.

Vous pouvez aborder d’autres éléments comme le bureau/département/service dans lequel il sera, l’ambiance de travail, le nombre de ses collègues, de qui il dépendra, la localisation idéale en transport en commun de votre entreprise, la rétribution, les avantages offerts (rabais, cafétéria d’entreprise, etc), l’horaire flexible ou non, son rôle et son importance en tant que stagiaire, l’implication qui est demandée, … Tout autant d’aspects qui vont permettre au jeune de se projeter dans votre offre et donc de ferrer votre prise. Prochain défi ? Continuer de remonter votre poisson lors de l’entrevue.

Intégration :

Ca y est, vous avez votre stagiaire ! N’oubliez pas qu’il est étudiant, il est là pour apprendre. Et qui dit apprendre dit besoin de supervision et d’aide. Prévoyez donc une baisse de rendement pour un ou plusieurs de vos collaborateurs afin qu’ils puissent consacrer le temps nécessaire à la formation du stagiaire. Pourquoi prendre le temps ? Car sinon il ne vous servira finalement à rien et les deux parties auront perdu leur temps… Mais si vous le faites, c’est gagnant-gagnant pour les deux, vous finalisez votre prise et ainsi vous le rendez fidèle à votre entreprise. Dois-je rappeler que la meilleure publicité pour une entreprise est celle qu’on ne paie pas ? Soit la notoriété et la bouche-à-oreille ? Candidat content, stagiaire heureux, employé ravi : entreprise en santé !

À propos de Marie-Cécile Vandenbroucke

Intéressée depuis toujours par l’humain, ses méandres et sa complexité, j’ai commencé mon cursus par la psychologie avant de me rediriger vers les ressources humaines et c’est là que je me sens le mieux, j’adore cet environnement ! Comprendre les parties en présence me tient à cœur afin de pouvoir proposer des solutions qui satisfassent tout le monde. Mon objectif ? Rendre les RH plus humaines. | Contact : http://ca.linkedin.com/in/mariececilevdb

Laisser un commentaire