Pourquoi s’unir est essentiel pour entreprendre?

Lorsque l’on démarre un projet d’entreprise ou à certains stades du développement, nous sommes confrontés à devoir nous unir avec d’autres personnes pour mener à bien la mission.
Devrais-je m’associer? Est-ce raisonnable d’embaucher un employé dés le démarrage?
Telles sont des questions qui peuvent survenir lorsqu’il est question de s’unir.

Dans cet article, vous allez revisiter l’union en entrepreneuriat et en découvrir les bienfaits indéniables pour votre projet d’entreprise.

Pourquoi s'unir est essentiel pour entreprendre?

 

Quand est-ce que je m’unis?

« Union » est un mot qui a plusieurs définitions.
Même s’il est souvent employé pour parler de concubinage ou de mariage, il définit également le lien entre deux personnes de mêmes intérêts.

En entreprise, les deux plus grandes unions réalisées sont celles avec un associé ou un employé.

L’associé investit son temps, son énergie et ses compétences au service de la vision et la mission de l’entreprise, en contrepartie d’une part des bénéfices de l’entreprise. Tandis que l’employé échange son temps et ses compétences avec un salaire régulier.

Pour d’autres structures juridiques, une autre union possible, celle de membres adhérents.
Cela s’applique pour les associations et coopératives, entre autres.

 

Seul je vais vite, ensemble nous allons plus loin

Seul je vais vite, ensemble nous allons plus loin

Personnellement, je participe souvent à des événements de tous types : conférences, formations, ateliers.
Et s’il y a quelque chose que je trouve de phénoménal (et le mot est léger!), c’est à quel point l’humain est fascinant.

Oui, oui, toi qui lis, tu es fascinant!

Avez-vous vous déjà été dans une conférence en présence de plusieurs personnes, une personne parle durant une heure ou plus?
Avez-vous déjà ressenti de l’ennui dans ces moments-là? Moi oui! Et souvent!
Et pour cause, il y a tant de personnes dans cette salle avec un si grand potentiel, et nous sommes là, statiques, à écouter une seule personne sans interagir, sans réel partage.

Avec l’émergence de l’entrepreneuriat social, de plus en plus d’initiatives pour entrepreneurs voient le jour, afin de profiter de l’intelligence collective.
On parle d’ateliers interactifs, où les participants interagissent entre eux, construisent des projets, s’entraident ou répondent aux problématiques posées.

Je peux vous parler notamment de l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde qui, chaque été, organise des ateliers, conférences pour divers profils, notamment entrepreneuriaux. Certains connaissent aussi l’événement Startup Weekend dans lequel nous avons 54 heures pour créer une Startup avec d’autres participants.

Chaque humain possède des forces, une certaine expérience et une mission personnelle (même si elle ne le sait pas consciemment).
En associant plusieurs humains ensemble, les forces se complètent créant ainsi une plus grande force, les expériences permettent de faire émerger des idées novatrices ou éviter des erreurs fatales.

Faites-en l’expérience si vous n’y croyez pas et ouvrez grand les yeux, vous verrez!

 

Je ne suis qu’humain après tout

S’il y a bien une chose que je m’efforce parfois de penser, c’est que je ne suis qu’un humain!

L’humain est faillible! Ah oui, tu pensais être parfait et indestructible?

Ampoules branchées en série

Vous aussi, vous avez fait ces branchements à l’école? 🙂

Eh bien non, l’humain peut tomber malade, tomber en déprime ou dépression et l’humain peut avoir des événements qui chamboulent sa vie également.

L’humain possède une énergie vitale, une seule d’une certaine quantité.

Et, comme l’intensité de l’électricité branchée sur plusieurs ampoules (en série, pour les techos’), notre énergie s’atténue si nous nous concentrons sur trop « d’ampoules » en même temps, donc en prenant trop de responsabilités.

Ainsi, tout comme dans un couple, avoir une ou plusieurs personnes sur qui s’appuyer, qui nous soutiens est un atout indéniable.
Vous n’avez pas à tout porter sur votre dos, vous le savez-ça, pas vrai?

 

 

En somme, un humain qui travaille seul possède la flexibilité et la rapidité d’action, mais plusieurs humains ensemble permettent d’aller plus loin et de voir plus grand.
Nous ne sommes pas parfaits et nous sommes faillibles, ainsi, il est important d’avoir un véritable soutien avec vous.

Je vous invite du coup à voir au quotidien le poids des responsabilités que vous portez sur vos épaules.
Puis, si le poids est lourd à porter, regardez à qui vous pourriez en transférer un peu.

Faites-le, votre propre santé en dépend ainsi que celle de votre projet d’entreprise!

Dans un prochain article, je vous expliquerai comment trouver les bonnes personnes dans son projet d’entreprise.
Donnez vos avis, je serai ravi de vous lire et répondre.

 

 

 

À propos de Alexandre Alves

Auteur, coach et consultant en développement d'entreprise - spécialiste en savoir-être et webmarketing. Passionné par la psychologie, la communication et l'entrepreneuriat depuis tout petit, j'ai à cœur de transmettre des outils, méthodes et partager des réflexions, aux entrepreneurs et porteurs de projets, afin que chacun puisse révéler son potentiel et l'utiliser de façon optimale Site web : le-caribou.ca | Web-BD gratuite : realise-toi.ca

2 commentaires

  • GEIRNAERT dit :

    Bonjour
    Je suis complètement d’accord
    maintenant il faut trouver l’autre ou les autres et pour cela avoir confiance en l’autre
    Mais d’abord pour cela il faut avoir confiance en soi
    c’est là que je touche un peu la quadrature du cercle : »pour avoir confiance en soi il faut(je pense) une certaine reconnaissance de ses pairs et pour cela aller vers les autres (donc avoir confiance en soi)
    U see what i mean!!!
    C’est là que je suis coincé d’où mon pb « je suis à la fois tout azimut et immobile »
    ??????????
    un petit conseil pour moi?
    Merci
    Thierry

  • Hello Thierry,
    Ce que je comprends, c’est que tu considères que pour acquérir de la confiance en soi, nous avons besoin de reconnaissance et aller vers les autres.
    J’aime que tu relèves ce point, ce n’est pas la première fois que je l’entends.

    En psychologie, y a un principe qu’on appelle « le miroir ».
    Si je devais synthétiser au maximum ce principe, je dirai que par l’interaction que nous avons avec les autres, nous pouvons énormement nous découvrir (des forces ou des faiblesses).
    Et utiliser cet outil jour après jour emmène à enlever nos « couches » pour ensuite mieux nous connecter à notre confiance en nous.

    Cependant, ce n’est pas l’unique moyen d’atteindre ce but.
    Heureusement, car sinon, les personnes réservées ou « introverties » n’arriveront jamais à changer.

    Étant un ex-« introverti », je peux te dire nous pouvons toucher à notre confiance en nous par l’introspection personnelle.
    Une autre méthode que j’utilise beaucoup en psycho est celle de la visualisation et personnalisation.
    Alors que nous considérons que nous avons des relations avec d’autres gens dans le monde, nous pouvons aussi considérer avoir des relations avec des parts de nous-même.
    Je parle à ma colère, ma joie, ma tristesse, mon enfant intérieur, mon côté rationnel…

    J’en viens donc à dire que nous pouvons gagner en confiance en nous, par bien des moyens, souvent des moyens auxquels nous n’aurions jamais pensé utiliser. Si aller vers les autres est difficile pour toi, aller vers toi peut être plus facile et ce serait probablement la méthode le plus adaptée pour toi dans ce cas.
    Aussi, rencontrer des professionnels du mieux-être peut être très utile. Ces derniers révèlent ce que nous n’avons pas vu de nous-même et nous amènent à nous connecter à notre pouvoir, notre confiance, notre estime de soi.

Laisser un commentaire