Portrait d’entrepreneur : Gabriel, fondateur du Tableau Blanc

Portrait d’entrepreneur souhaite mettre en lumière des entrepreneurs inspirants, cachés dans l’ombre, en allant à leur rencontre et en leur posant des questions sur leur parcours, leur cheminement et obstacles.

Aujourd’hui, nous avons été grandement honorés de connaître un peu plus sur quelqu’un qui possède une grande audace et humilité. Son cheminement l’a emmené à plusieurs leçons de vie, qu’il nous partage.
N’ayant pas froid aux yeux, il s’est lancé seul dans un projet de grande envergure.
Sans plus tarder, nous te présentons le portrait de Gabriel, fondateur du Tableau Blanc.

Gabriel & Alexandre au Tableau Blanc

Gabriel & Alexandre au Tableau Blanc

Bonjour Gabriel, peux-tu te présenter?

Je m’appelle Gabriel Campeau.
Dans mes 28 années de vie passées essentiellement à Montréal, j’ai eu la chance de toucher à plusieurs de domaines différents.

Parmi les plus pertinents, j’ai fait mon BAC en sociologie à l’UQAM, avant d’aller faire deux ans de maîtrise comme agent d’interface à l’Institut Nationale de la Recherche Scientifique (INRS).  J’ai travaillé dans une quinzaine de restaurants de Montréal, en passant par tous les postes de busyboy à maître d’hôtel, dans deux centres de recherches universitaires et ai animé des cuisines collectives dans le milieu communautaire.

J’ai toujours sincèrement aimé les gens. Je pense avoir de bonnes qualités d’entregent et tente d’utiliser chaque jour qui je suis pour faire de ce monde un meilleur endroit, à mon échelle bien sûr.

Tableau Blanc coworkingVeux-tu nous présenter ton entreprise?

Je voulais d’un lieu où les entrepreneurs qui connaissent souvent des réalités similaires puissent se rencontrer pour échanger des contacts et des contrats, des idées et surtout qu’ils puissent faire croître leur entreprise à travers une expérience humaine riche et positive.

J’ai alors monté un espace de collaboration (ou de coworking, si vous préférez) situé à St-Henri qui se nomme «Le Tableau Blanc». C’est un tout nouveau projet qui a débuté le 18 janvier dernier, un lieu de travail professionnel pour les travailleurs autonomes, les microentreprises et les télétravailleurs.

Cela comprend des salles de rencontres,  du café illimité pour tous, un accès 24/7, de la visibilité et des rabais pour mes clients, en plus de ma bonne humeur et mes services au quotidien. L’objectif est d’en faire un lieu vivant et dynamique où la collaboration est à l’honneur.

Que faisais-tu avant ton entreprise?

À la fin de l’année 2014, j’étais en grosse remise en question concernant mon cheminement de carrière.
J’animais des cuisines collectives à l’époque, mais je sentais que je pouvais faire beaucoup plus que ça avec les connaissances que j’ai acquises à travers mon parcours, mon diplôme en sociologie et mes 5 ans d’étude universitaire.

Dans ma quête de réponses, j’ai été voir une Conseillère en orientation du centre local d’emploi de mon quartier qui m’a introduit pour la première fois au concept de coworking. Je suis tombé en amour avec l’idée et depuis, j’ai tout fait ce que j’ai pu pour parvenir à ouvrir mon endroit avec mes valeurs et ma vision. M’y voilà!

Quelles difficultés majeures as-tu rencontrées durant le démarrage de ton entreprise?

Ha! Les fameuses difficultés des entrepreneurs, je peux vous dire, ce n’est pas un mythe, mais bien une réalité du quotidien.

Je pensais être prêt…mais ce que j’ai rapidement compris, c’est que ce n’est pas possible de se préparer à l’inattendu, malgré tous les efforts. Quelques mois avant le lancement, je méditais, faisait du yoga et ai couru mon premier marathon. Un esprit saint dans un corps saint, c’est très important lorsque l’on est entrepreneur.

J’ai fait tous mes cours au SAJE pour bien maîtriser mon projet et écrire mon plan d’affaires. J’étais prêt! Par contre, ce qui s’est passé par la suite n’était pas dans le plan.
J’avais prévu un taux de croissance beaucoup plus rapide que celui que je connais, ce qui amène de grosses difficultés au niveau du fonds de roulement.

Chaque vente compte et chaque action qui peut m’attirer des clients est envisagée. Ce qui me pousse à continuer, c’est la conviction que je fais ce qu’il faut pour que mon entreprise fonctionne, malgré le stress, la pression de la performance et la fatigue du travail ardu. L’important, c’est de garder le moral.

Aujourd’hui, quels sont tes objectifs et quel défi rencontres-tu pour les atteindre?

Mon focus des derniers temps est de m’assurer de la survie de l’entreprise, donc de couvrir mes frais mois après mois. C’est ce que j’ai en tête tous les jours ces derniers temps.

Qu’est-ce que je peux faire de plus pour que ça marche?
Je suis preneur pour toutes les idées et tous les projets qui peuvent me permettre de faire vivre mon projet. Je fais de mon mieux pour me faire connaître dans la communauté des entrepreneurs et dans mon quartier.
Chaque jour est un combat que je tente de livrer du mieux que je peux.

Gabriel Campeau du Tableau BlancQu’est-ce qui t’inspire dans la vie et te permet de garder un équilibre de vie?

Tous les matins, je me lève à 5h30 et je marche jusqu’au travail. Ça me permet de me réveiller tranquillement, de prendre l’air et de bouger un peu, ce qui me permet de mettre mes idées en ordre avant de commencer à travailler.

Je trouve important d’avoir un moment pour moi tous les jours, car du moment où mon premier client arrive, je suis en interaction avec des gens de 10h à 12h par jour.

C’est donc devenu un petit moment très important pour moi pour me permettre de garder un certain équilibre entre ma vie personnelle et le travail, car c’est très facile de s’oublier lorsque l’on se lance dans un projet de cette ampleur. L’équilibre devient essentiel, car je dois être productif et efficace tous les jours.

Y a-t-il des outils que tu utilises pour mener à bien tes projets et que tu recommanderais?

Il y a un site que j’ai découvert dernièrement que j’ai trouvé génial pour éclaircir mes idées. Le site c’est MindMeister et ça permet de se faire une carte de toutes les idées reliées à mon projet d’affaires.

Mes idées partent de mes contacts les plus importants aux idées d’innovations, du créatif au rationnel. C’est super pour se libérer l’esprit de toutes ces idées qui passent, sans avoir peur d’oublier quelque chose d’important.
Ce sont ces petits trucs qui permettent de faire du travail dynamique et efficace et entièrement personnalisé et unique pour mon projet. Je le conseille fortement.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné?

J’ai eu des tonnes de conseils, mais étrangement, les premiers qui me viennent en tête avec cette question, ce sont ceux que l’on m’a donnés, mais n’ai pas écouté. Il faut toujours, toujours considérer sérieusement les conseils que l’on nous donne, spécialement lorsqu’ils proviennent de professionnels de milieux que tu connais moins bien. Certainement, parmi les meilleurs conseils, c’était de prendre le temps de rédiger sérieusement mon plan d’affaires.

Pour moi, prendre 3 mois à temps plein pour réfléchir à mon projet, lire sur le coworking, visiter d’autres espaces et rencontrer d’autres gestionnaires d’espace a été incroyablement efficace. Le plan d’affaires, c’est vraiment la base et c’est essentiel. Toutefois, il ne faut pas tomber dans le piège de croire que tout va se passer selon le plan, car dans les faits, ce n’est jamais le cas. Ça demeure un conseil judicieux, de mon point de vue.

Un petit mot pour la fin ?

Si je peux me permettre, comme mot de la fin, je tiens à rappeler l’importance d’être soutenu par son entourage lorsque l’on se lance dans un tel projet.
Sans le support de ma famille,de mes amis et des professionnels que j’ai croisé tout au long de mon année de préparation, rien de tout cela n’aurait pu être possible.
N’hésitez pas à démontrer votre enthousiasme pour votre projet, je peux vous dire que dans mon cas, cela m’a ouvert plusieurs portes intéressantes.

L’espace de travail Le Tableau Blanc est accessible pour tous et Gabriel offre un jour d’essai.
Les réservations se font sur le site web.

Pour voir l’évolution du projet et son dynamisme, suis la page Facebook du Tableau Blanc.

Si tu as des questions à poser à Gabriel ou des commentaires à lui faire, n’hésite pas à laisser un commentaire, juste en dessous.

L'espace de travail Le Tableau Blanc

À propos de Alexandre (K-RIBOU)

Fondateur de la communauté K-RIBOU depuis 2014, j'oeuvre à connecter les humains ensemble autour d'initiatives sociales, d'un entrepreneuriat plus centré sur l'humain. La communauté K-RIBOU vise à proposer le meilleur de l'entrepreneuriat, tant au niveau de son calendrier d'événements que des ressources disponibles sur son blogue.

Un commentaire

Laisser un commentaire