Apprenez à utiliser la peur pour mieux vous diriger dans la vie

Généralement, nous n’aimons pas la peur, nous ne la voulons pas ou l’évitons.
Mais saviez-vous que cette émotion est un trésor si on comprend comment elle fonctionne ?

Vous avez déjà entendu parler de « sortir de sa zone de confort », pas vrai ? Les entrepreneurs qui réussissent s’y pratiquent très souvent et cela implique d’affronter ses peurs.
Disséquons la peur, quelques minutes dans cet article.

Affronter ses peurs

L’anatomie de la peur

Le grand dictionnaire des malaises et maladies explique bien ce qu’est la peur :

« La peur est une crainte ou une appréhension que j’éprouve face à un danger réel ou imaginaire. »

J’ajouterai que c’est une émotion qui survient lorsque nous vivons ou sommes susceptibles de vivre un événement connu comme dangereux pour son intégrité.

Cette « connaissance » du danger peut provenir d’expériences, d’éducation ou de son environnement.

La peur travaille avec le mental, c’est-à-dire notre partie cérébrale, et l’instinct de survie.

Une fois qu’une peur est active, le mental cherchera à vous aider à vous sentir mieux par tous les moyens possibles.

Par exemple, elle vous suggérera de ne pas affronter votre peur en la fuyant, ou en réagissant face à elle (par la colère, le déni ou la dérision, par exemple).

La peur, un gouvernail dans sa vie

Derrière la peur, il y a une fermeture !
Je vais vous illustrer cela, vous allez comprendre.

La vie est comme un bateau

En route, moussaillon!

Considérons la vie comme un océan immense, avec des rochers, des falaises, des poissons de toutes sortes.
Vous êtes sur un bateau et vous naviguez dans les eaux que vous connaissez.
Vous savez qu’à tel endroit il y a du thon, à tel endroit de la sardine, à tel endroit les vagues sont petites.

Cependant, plus loin, il y a des eaux que vous n’avez pas visitées.
Vous avez peut-être entendu qu’il y avait des tempêtes là-bas, des requins dangereux, des créatures inconnues.
Pourtant, dans ces eaux lointaines, il pourrait y avoir d’autres bateaux, des poissons plus goûteux, offrant plus de variété à vos repas.
Vous pourriez aussi rencontrer une tempête ! Et à l’issue de celle-ci, vous pourriez en sortir indemne ou couler un moment. Et via cette expérience vous apprendriez à mieux braver ce type de tempête.

Vous l’avez compris, en vous empêchant de considérer vos peurs, vous vous fermez à plein de possibilités dans la vie.
Vous limitez ainsi votre rythme de croissance personnelle et professionnelle.

Conclusion

Cet article vous invite à considérer la peur autrement. Non pas comme un ennemi, mais comme un ami, qui vous aide à savoir où trouver de nouvelles ressources dans votre vie.

Parfois, braver des peurs semble inatteignable. Les racines de ces peurs sont profondes, vous pourriez alors avoir besoin d’alliés pour y arriver.
Vous pouvez me contacter si vous recherchez cet allié, je vous aiderai durant le processus

Pour ma part, je suis terrifié à l’idée de faire ma première conférence. Ayant considéré cette peur, je vais faire ma première conférence en mars à Québec.

Et vous, quelle peur voudriez-vous surmonter aujourd’hui?

À propos de Alexandre Alves

Auteur, coach et consultant en développement d'entreprise - spécialiste en savoir-être et webmarketing. Passionné par la psychologie, la communication et l'entrepreneuriat depuis tout petit, j'ai à cœur de transmettre des outils, méthodes et partager des réflexions, aux entrepreneurs et porteurs de projets, afin que chacun puisse révéler son potentiel et l'utiliser de façon optimale Site web : le-caribou.ca | Web-BD gratuite : realise-toi.ca

Laisser un commentaire